Domaine du Comte

 
 

Après le décès de L’Emir Fakher El Din “Maan 2” en 1635 ses descandants L’Emir Korkomaz et L’Emir Ahmad accèdent au pouvoir. En 1665 Comte Housn EL Khazen les accompage à Mazboud, village voisin de Saida, afin de signer une trêve entre les Emirs “Maan” et le délegué de l’empire Ottoman “Albani Mohamad Bacha”. Les Turcs avait tendu un piège aux deux Emirs et une fois la réunion achevée, ils tuèrent à coup d’épée L’Emir Korkomaz, alors Housn El Khazen qui était présent aux cotés de L’Emir Ahmad le protégea et fonca tout droit, le portant dans ses bras loin de l’embuscade et de cette facon, réussit à lui sauver la vie. Ce dernier lui fut redevable à jamais.


Par la Suite Comte Housn El Khazen  veilla à faire éviter un confrontement militaire avec l’armée de l’Empire Ottoman en 1693 et fut par la suite nommé responsable de toute la région du Kesrouan allant jusqu’à Byblos ( Jbeil).


En 1680 le Comte Abou Kanso Fayad EL Khazen envoya son fils Comte Housn el Khazen avec un groupe armé pour arrêter un brigand et hors la loi “Abou Moussa Zaarour” qui semait la terreur au sein de la communauté. Le Comte Housn réussit à attaquer le voleur et son groupe à “Wata El Jaouz”.  Chahwan Chahwan de “Ghosta”, un des fidèles de la famille El Khazen tua “Zaarour” et receva en récompense, de la part du Comte Housn EL Khazen un très vaste terrain connu aujourd’hui sous  le nom de “Kornet Chahwan”.


En 1687 Comte Housn El Khazen eu un fils unique Nawfal qui fut nommé de même consul de France de 1708 à 1753, mais ce dernier mourut sans laisser de progéniture.


En 1703 lorsque le Patriache maronite Estephan El Doueihy se trouva en danger suite à des attaques d’une secte Chiite à la vallée Sainte de Kanoubin, le Comte Housn El Khazen n’hésita pas à le secourir en rassemblant 800 hommes armés et l’escorta de Kanoubin jusqu’au Kesrouan après avoir vaincu les assailants.


Comte Housn EL Khazen vaicu dans son grand domaine à “Daroun” - Kesrouan sur le seuil duquel battait le pavillon francais, et recevait les personalités de par le monde. 

 

Biographie du Comte Housn El-Khazen

Né au Kesrouan- Grand Liban au 17ième siecle, fils du Comte Abou Kanso Fayad El Khazen consul de France entre (1679 et 1691) et petit fils du Comte Abou Nawfal Nader El Khazen lui même consul de France entre (1662 et 1679), fut nommé Consul géneral de France au Grand Liban par le Roi Soleil, Louis XIV le 11 Juin1697 jusqu’à sa mort en 1707. Le titre de Comte a été accordé à cette famille par le Roi de France.


Comte Housn El Khazen était très proche des Emirs Maan puisque a arrières grand parents ont toujours été nommés au rang de grand conseillers et chef de l’armée de la principauté, le plus connu parmi eux reste Abou Nader El Khazen, fils de Abou Sakr Ibrahim.